Comité hébergement CC/MC juillet 2020

Informations générales

Un seul centre SERVAIR est actuellement ouvert. Il s’agit du centre qui gère les prestations LC.  La problématique des cassolettes PEQ rectangulaires sur CC et MC est connue et rapportée. Néanmoins ce centre ne dispose pas des cassolettes rondes habituelles. La non conformité prendra fin  à la réouverture du centre prenant en charge l’hôtellerie pour les  Moyens et Courts Courriers. Pas de date prévue. 

Options de déplacement sur les escales françaises jusqu’au 02 août HERTZ/TAXI. Tous les transports aéroports/Hôtels seront assurés exclusivement par des taxis. Hertz n’est pas en mesure de nous fournir le service habituel pour cause de covid19. 

Mise à jour des notices d’escales. Il nous est demandé de bien rafraîchir les documents et/ou de fermer et ouvrir à nouveau les applications avant consultation.  Les événements liés au covid19 ainsi que les mesures locales changent sans cesse. Les fiches sont remises à jour fréquemment ces derniers temps. 

Un service spécifique gère la mise à jour de ces fiches (logex) mais ne semble pas ouvert à travailler avec d’autres services et personnes de l’entreprise à ce sujet pour plus d’efficacité. Parfois, les chefs d’escales ne font pas remonter les informations locales du terrain non plus, les fiches sont donc difficiles à mettre à jour. Faisons remonter de notre côté les informations des escales. 

Les Indemnités Repas sont maintenant du ressort du pôle social PNC et de son équipe. Si des mesures de confinement ou de prescription de sûreté sont prises, les indemnités de l’escale sont systématiquement revues par cette équipe qui se charge alors de réajuster en fonction des tarifs pratiqués par l’hôtelier. Exemple de Tel Aviv où l’indemnité passe de 140 à 180 shekels. C’est bien, ça bouge. 

Il est évoqué la supposée mauvaise santé financière du prestataire API chargé de prospecter et pourvoir à nos besoins hôteliers. Rumeur et démenti de la direction qui n’est pas au courant. 

Les escales

De manière générale, les hôteliers doivent répondre à des exigences sanitaires locales précises qui peuvent engendrer des non conformités mais aussi des aménagements temporaires. Redoubler de vigilance est nécessaire. Faire remonter les informations est indispensable. 

Moyen Courrier

ALG : fin de contrat le 30 septembre. La direction envisageait un hébergement à l’aéroport. Nuisances sonores évoquées à l’hôtel actuel. Un appel d’offre sera finalement lancé pour un hébergement en centre ville. 

ATH : au 01 août retour prévu à l’hôtel habituel. 

BCN : délogement maintenu jusqu’ au moins fin août pour cause sanitaire. 

TXL, BLQ, DUB, GVA, LHR, MAD, SVO, OSL, ARN, WAW, VIE: Rien à signaler. 

EVN : Pas de découcher prévu. 

CPH : Contrat renouvelé 1 an. 

EDI : Reprise des découchers. 

BUD : contrat renouvelé jusqu’en décembre 2021.

Maghreb, Afrique du Nord (ALG, TUN, CMN, RBA…) : aucun découcher programmé pour le moment. 

FLR : demande de recalage ramassage pour un vol de l’après midi (40 minutes). 

LIS : Des “accrochages” avec le personnel de l’hôtel évoqués liés aux mesures covid. 

MUC : Nouvel hôtel en ville validé pour reprise des découchers en août. 

NCL : pas de découchers pour le moment. Un test hébergement va être conduit. 

FCO : retour à notre hôtel habituel prévu au 01 janvier au lieu d’octobre. Fin du contrat 2022.

TBS : pas de découchers. 

MAN : découchers effectués par HOP. 

TLV : réévaluation de l’IR à 180 chekels en raison de la prescription de sûreté. Demande faite d’un recalage du ramassage. 

LED : contrat renouvelé jusqu’en 2022.

ZAG : 26 juillet premier découcher. Nouveau test hôtel PNC en septembre. 

ZRH : appel d’offre pour changer dès que possible d’hôtel. Les représentants demandent un autre hébergement sur ZRH. “l’hôtelier n’a pas respecté son contrat moral en ne nous réintégrant pas à la fin des travaux”. La direction répond qu’il est “de sa faute” de ne pas avoir limité dans le temps l’accord donné pour délogement en préjugeant de la bonne volonté de l’hôtelier. La direction déclare ne pas souhaiter aller au procès pour  le temps restant du contrat et ne souhaite pas entrer en guerre avec le groupe Accor. Une solution sera de toute manière trouvée à échéance brève du contrat. 

Le court courrier

Pas de changements ou problématiques rapportées sur l’hébergement du réseau. 

BIQ : poursuite hébergement actuel. 

BOD : hôtels actuels conservés. 

BES : hôtel reconduit. L’hôtel accepte la mise en place d’une restauration le week-end sur demande uniquement. Nécessité de faire connaître son souhait de s’y restaurer le plus en amont possible. 

MRS : hôtels maintenus. 

PUF : retour des découchers au même hôtel au départ de CDG. 

PGF : un seul vol avec découcher au programme si maintenu pour le moment en août. 

TLS : un appel d’offre lancé pour remplacer un des hôtels. 

TLN : sortirait du programme. 

CDG : hébergement maintenu. 

Prochain CH Moyen et Court Courriers  en septembreRédigez ou faites rédiger des CR afin de nous alerter si les conditions d’hébergement ne vous paraissent pas conformes dans une escale. Adressez votre CR ou remontées avec numéro de rotation, nom de l’escale, date, photos et/ou détails de la non-conformité à nakerhardy@airfrance.fr . Sans vos CR nos interventions au comité hébergement ont moins de poids.

Share Button
Call Now Button