Coronavirus : L’alerte CSSCT

 

Suite à la pose du DGI hier, Jeudi 23 janvier 2020, portant sur les risques sanitaires en Chine, une réunion extraordinaire s’est déroulée ce jour, en présence de vos commissaires SSCT SNGAF, des médecins référents, et de la CSSCT PNC et PNT.

À ce jour, aucun équipage ne se trouve à WUHAN, et la desserte est suspendue jusqu’à nouvel ordre.
Une vigilance accrue est instaurée sur toutes les escales Chinoises et les mesures en place ont bien entendu vocation à évoluer en fonction des recommandations de l’OMS. Vos commissaires SSCT comme le CCO et les cadres de permanence restent attentifs à toutes les informations reçues jour après jour par les instances sanitaires.

 


26 cas de décès, 870 cas avérés dont 177 graves et plusieurs cas suspects.

La compagnie dispose actuellement de 22.000 masques de protection respiratoire, et en a commandé 40.000 en supplément.

Air France met ces masques à disposition des équipages à destination de la Chine. Ils sont à retirer par le CCP au bureau du Cadre de permanence avant le briefing.

Selon les autorités sanitaires françaises, et suite aux recommandations de l’OMS, il n’y a, pour le moment, pas nécessité à mettre en place de mesure particulière.

 

 
Toutefois les commissaires des CSSCT PNC & PNT ont demandé les procédures suivantes :

– Demande de masques à disposition pour TOUS PNC, y compris sur CC, MC et toutes destinations LC.
– Demande de gants supplémentaires ET autorisation de débarrassage avec ces protections.
– Demande que le droit de retrait utilisé sur la Chine soit codifié MCPT4, c’est à dire “possibilité de débarquer sans retrait de trentième”. Actuellement, suite au DGI, le droit de retrait est possible, mais codifié MCPT5, avec retrait de 30ème en cas de refus de mission, et retour en réserve en cas de bloc. Cependant, la Compagnie se dit “bienveillante” et tâchera de trouver des courriers de substitution.
– Demande d’envoi de SMS, rappelant à chaque membre d’équipage, y compris les HST, de la note d’information concernant le coronavirus présente dans les dossiers de vol.
– En cas de Compopeq, demande de service aménagé.
– Demande de Thermoflash pour prise rapide de température en cas de passager suspect.

 

Nous vous rappelons que tout salarié se sentant en danger au départ de sa mission est en droit d’invoquer le droit de retrait.

Nous restons vigilants et ne manquerons pas de vous tenir informés de tout développement à venir.

 

L’équipe CSSCT SNGAF

Share Button
Call Now Button