Covid19 – Analyse SNGAF 28/07/20

Amis du ciel et de l’espace !

 

Après les nouvelles un peu déprimantes du CSE C il y a quelques jours, nous avons continué notre travail de recherche pour débrouiller le raisonnable de la tentative d’instrumentalisation du covid à but entubatoire pour notre corporation.

 

Avant d’aborder le mois d’août, nous souhaitons partager avec vous les infos du SNGAF ainsi que nos analyses de la situation.

 

Ces informations que nous vous donnons sont évidement susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la maladie, en bien ou en pire (cela dépend de la capacité de chacun à appliquer correctement un protocole sanitaire strict aussi bien dans son travail que dans sa vie privée) et de la capacité de l’espèce humaine à travailler de concert afin de trouver un vaccin et des solutions économiques vertueuses. Beaucoup de si, on en convient, mais, tu vas voir, beaucoup de raisons de penser que les choses peuvent s’améliorer.

 

✈️ INFO

Le vaccin “made in usa” MODERNA a base d’ARN MESSAGER est en phase finale de test.

30 000 volontaires vont êtres vaccinés. Cette phase de test intervient après des essais cliniques sur 45 patients qui ont tous, sans exception, eut une réponse immunitaire adaptée. Les USA vont-ils sauver le monde ailleurs que dans les films ?

 

✈️ INFO

Au regard des avancées encourageantes de la recherche en matière de vaccins, le gouvernement français prépare d’ores et déjà la future campagne de vaccination. Les personnes fragiles et les personnels médicaux seront évidement prioritaires. 

 

✈️ INFO

Les chercheurs français sont confiants, le virus Covid19 ne muterait pas autant que ce qu’on pensait jusqu’alors. Cela permettrait d’avoir une campagne de vaccination efficace sachant qu’il sera impossible de vacciner l’humanité entière dans la même semaine.

 

✈️ INFO

Le secteur bancaire européen résiste correctement aux effets du COVID19.

 

✈️ INFO

Le rebond de l’économie française est plus important que prévu. La France est un des pays qui a le mieux résisté à la crise jusqu’ici. Il faut toutefois rester prudent attendu que le virus est toujours en circulation. Mais voilà ici de quoi espérer pouvoir repartir plus rapidement que les autres.

 

✈️ INFO

Suite à une enquête auprès de clients du secteur touristique, 87% des personnes interrogées se disent prêtes à partir à l’étranger en vacances et ce dès septembre si les frontières réouvrent. Voilà de quoi nous donner un petit espoir.

 

—————————

 

Voilà quelques nouvelles qui, sans nous promettre des jours heureux dès demain, restent plus encourageantes que le tableau noir dépeint par notre direction lors du CSEC. Mais nous savons la fragilité de notre secteur aussi nous avons demandé qu’un benchmark soit effectué afin de constater quelles sont les mesures prises par nos concurrents. Puisqu’on nous rabat les oreilles à longueur d’année avec Lufthansa et les autres, nous restons curieux de voir comment leurs directions respectives agissent dans une économie moins favorable que celle de la France.

 

 

Voilà les résultats du Benchmark : 📈

 

(Nous nous baserons uniquement sur les compagnie Européennes chez qui les négociations ont d’ores et déjà abouti, à savoir : Lufthansa, EasyJet, Ryannair)

 

✈️ Lufthansa :

Réduction de postes PNC :

10%

 

Types de départs :

Volontaires

 

Réduction de salaire:

Aucune

 

Mesures salariales :

Baisse du nombre d’heures

Gel des salaires

Plafonnement des contributions retraites.

 

✈️ EasyJet

Réduction de postes PNC :

16%

 

Types de départs :

Non communiqué

 

Réduction de salaire :

Aucune

 

✈️ Ryanair

Réduction de postes PNC :

Non communiqué

 

Réduction de salaire :

Entre 5 et 10% selon le niveau de salaire avec augmentation graduelle en fonction de la reprise.

 

Même si cette compagnie n’est pas européene, observons ce qui se passe cher Brigitte Airways.

 

✈️ Brigitte Airways

Réduction de postes PNC :

30%

 

Reduction de salaire :

20% avec un minimum garanti de 80% du salaire habituel.

 

Type de départs :

Volontaires au plus possible.

 

En dehors de l’Europe, nous observerons que les seules compagnies se rendant coupable d’entubage de force douze en commettant des rackets de salaires au delà de 20% sont les compagnies esclavagistes du golfe et d’Asie.

 

En ce qui nous concerne à Air France nous avons, en descendant au MGA, concédé un effort salarial de près de 15% en moyenne. Nous rappelons que grâce à l’activité partielle telle que permise par le système social français, nos salaires on été quasi intégralement compensés.

 

Notre population est en sureffectif technique de plus ou moins 1700 PNC que la RCC propose de résorber en permettant à ceux qui en ont la possibilité, de prendre leur retraite. (Si la RCC ne fonctionne pas, il est certain que les choses pourraient se compliquer un peu pour tout le monde).

 

En gros, en terme d’effort salarial, nous sommes au delà de ce qui se pratique en Europe.

 

En terme de réduction de postes nous sommes là où en sont les opérateurs les plus sérieux soit plus ou moins 20 %.

 

 

🤔 POUR INFO CHEZ KLM 🤔

 

Un peu plus de 12 % des postes ont été supprimés.

257 CCP

160 CC

565 HST

 

Sur 8000 PNC.

 

En ce qui concerne les salaires, une méthode juste a été appliquée. Il s’agit de calculer un salaire moyen dans l’entreprise. Sur la base de ce salaire, les personnes qui touchent 2 fois ce salaire ont une baisse de x%, 3 fois c’est plus et ainsi de suite. En gros plus tu gagnes plus tu participes.

 

 

📢 L’analyse du SNGAF 📢

 

Les décisions prises pour contrer cette crise sont cohérentes. Quoique dans la moyenne haute, il faut le noter. Le SNGAF pense qu’il serait malhonnête et particulièrement irrespectueux d’en demander beaucoup plus à notre population.

Nous rappelons que l’état français a concédé de garantir un prêt de 4 milliards afin de pouvoir soutenir notre entreprise jusqu’à l’été 2021 comme la direction nous l’a annoncé alors. Plus 3 milliards de prêt d’actionnaires transformables en capitalisation (nationalisation de l’entreprise).

En l’espèce, on est en droit de penser qu’une direction raisonnable et professionnelle aura particulièrement bien étudié son plan de relance au regard des sommes astronomiques empruntées. Nous remarquons que les commandes de nouveaux appareils ont été maintenues, ce qui dénote d’une confiance en l’avenir…

 

En bref, notre compagnie a d’ores et déjà pris des mesures qui nous placent dans la moyenne haute de ce qui est fait en Europe.

L’état a soutenu la compagnie.

L’état a soutenu l’économie française qui a bien résisté.

Les clients sont prêts à reprendre l’avion (c’est théorique mais ça permet d’être un peu optimiste.)

Le vaccin est en bonne voie (là aussi on s’accroche à l’optimisme d’un génie humain capable de tout).

 

🛑 En l’état, il serait impensable que la direction de notre compagnie se soit trompée dans son analyse au point d’en demander plus aux PNC voire même pire. Il serait impensable que les commandes de nouveaux appareils aient été maintenues par amateurisme morbide.

 

Dans le cas contraire, il sera urgent que le gouvernement nationalise notre entreprise afin de préserver l’emploi et la souveraineté aérienne de notre pays tout en remerciant une direction qui n’aura pas su, comme les autres compagnies européennes, anticiper et gérer la crise dans le respect des salariés, avec mesure et professionalisme.

 

Notez que rien pour le moment ne nous permet de croire que notre direction ait fait montre d’amateurisme au point de devoir martyriser les salariés de la compagnie Air France. Nous attendons septembre pour être conforté ou non dans cette projection.

 

Profitez tous bien de ce mois d’août et croisez les doigts avec nous pour que ce putain de vaccin à la con soit rapidement disponible pour pouvoir souffler et recommencer à arpenter le ciel comme avant !

Parce que bon, ça commence à faire bien chier de devoir regarder les nuages par en bas…

 

On se revoit en septembre pour la suite à donner à tout cela !

 

Le SNGAF veille.♥️

 

Share Button
Call Now Button