Négos : Modération de rentrée

Amis masqués des airs bonjour !
 
Le SNGAF espère que vous avez passé un bel été et que vous et vos familles vous portez bien !
 
Voilà, c’est la rentrée. Le virus revient partout. Il semble moins grave mais les frontières ne réouvrent pas … En gros, notre activité ne repart pas et ce malgré les avis et les théories diverses.
 
L’activité partielle va bientôt cesser et sera remplacée par une APLD.
 
Avant de parler détails, nous aimerions vous rappeler à quel point nous avons de la chance d’être en France.
 
Notre système social nous permet de garder nos emplois et notre salaire de base en soulageant l’entreprise d’une bonne grosse partie de la masse salariale. Ceci est bon pour nous, bon pour l’entreprise, mais aussi bon pour le pays puisque nous gardons une capacité de financement de nos vies qui ruisselle sur l’économie réelle en permettant de continuer à faire fonctionner la France. Un cercle vertueux en somme.
 
Le chômage partiel, comme l’APLD, sont des dispositifs de sauvegarde collectifs au bénéfice d’un pays et nous devons les apprécier en tant que tel. Mais aussi les protéger avec force contre la volonté très libérale de vouloir y mettre un terme.
Ce même monde libéral sauvé par le système qu’ils veulent détruire … Un cercle vicieux en somme.
 
Dans le cadre du passage à l’APLD, l’équipe de Mr Smith désire engager des négociations de “modération salariales”. Je ne vous fais pas de dessin sur les desseins sous-jacents. On modère des ardeurs ça oui. Quand on touche a des salaires on favorise la précarité. Notez bien le lexique employé par ces gens.
 
Ces négociations vont débuter le 10 septembre et se termineront en octobre. Nous avons déjà pu entrevoir les fantasmes de l’équipe Smith à ce sujet fin juillet. On en pense autant de bien que ces gens estiment les navigants.
 
Nous vous rappelons que l’APLD, comme l’activité partielle, ne concerne que les heures sans activité. Certes, on en a beaucoup en ce moment mais cette situation n’a pas vocation à durer.
 
Bref, peu importe quand, on croise les doigts très fort pour qu’ils le sortent rapidement ce foutu vaccin pour que l’on puisse cesser de s’inquiéter pour nos anciens…. Ça serait ballot que ça arrive juste après les “modérations” salariales… Re bref… Pas de complotisme chez nous! 😂
 
Dans le même laps de temps que les négos de “modérations” vont se négocier les diverses restructurations de l’entreprise. Les compos peq, les aménagements cabines, les produits, les structures d’encadrement. Bref.
 
Le but de tout ceci est de radicalement changer l’entreprise que nous avons connue jusqu’alors. Nous avons bien compris qu’avec 7 milliards de créances il allait falloir dégager des marges tout azimut de préférence sur le dos des salariés. Le patron va t-il modérer son salaire de 3 millions ? ….
 
Alors même qu’une nationalisation aurait fait le job de la préservation des emplois en plus que de rapporter de l’argent à notre nation le jour où les choses auraient repris… Libéralisme quand tu nous tiens.
 
Entre parenthèses on voit, avec Air Canada, ce que les recettes de notre toute nouvelle direction ont d’efficace avec la suppression de 20 000 emplois et bien d’autres difficultés pour les salariés.
 
On vous tiendra informés tout au long de ces négociations cela va de soit.
 
On en profite pour saluer toutes celles et ceux qui ont choisis de prendre la RCC. Vous ferez toujours partie de la famille Air France. Aviateur un jour, aviateurs toujours. Vous avez eu raison de partir avec de bons souvenirs de votre métier et de votre entreprise.
On vous promet de nous battre pour le sauver autant qu’il est possible pour qu’un jour nos enfants et petits enfants puissent prendre comme nous le chemin des nuages avec plaisir et bonheur.
 
PNC, famille de l’air et des nuages, sachez que le SNGAF veille.

Share Button
Call Now Button